• fardc 1 min

LINAFOOT : Face à la grogne des clubs, le SG aux Sports appelle la FECOFA à fixer la date des élections du comité de gestion

A une semaine de démarrage du championnat national de la Vodacom Ligue 1, les clubs, regroupés au sein de l’Association des Dirigeants du Football du Congo (ADFCO), conditionnent cette reprise à l’élection du nouveau comité à la tête de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT).

Face à cette crise qui risque de plomber le début de la 27ème édition du championnat, le secrétaire général aux sports, Barthélemy Okito, appelle la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) à fixer la date des élections pour éviter le retard dans la reprise de la compétition.

Dans une interview accordée, le 26 août à Actu30.cd, Barthélemy Okito a expliqué la genèse de la crise entre la LINAFOOT et ses sociétaires.

« Sur le plan normatif, parce que nous, notre mission, c’est de faire respecter les normes. Au fait, il s’est posé un problème réel pour la gestion de la LINAFOOT. Quand vous regardez les textes, même la loi sportive, vous verrez que toutes les ligues nationales que ça soit de football ou de boxe, ont leur assemblée générale qui a la plénitude du pouvoir (…) Il se fait malheureusement qu’à la LINAFOOT, à la place d’un comité élu, à la place des élections, il y a eu la nomination d’une commission qui a fait plus d’un mandat en violation des textes. Comme ils sont fin mandat, les équipes réclament qu’il faut nécessairement organiser les élections conformément aux textes réglementaires, c’est-à-dire convoquer leur assemblée générale de la LINAFOOT. », a déclaré le secrétaire général aux Sports.

Il a appelé l’organe faitier du football congolais à fixer la date des élections pour calmer les clubs.

« C’est que la FECOFA devra normalement faire, c’est de fixer la date de l’Assemblée générale extraordinaire et élective. Parce que d’après les textes, c’est dans les 30 jours qu’on doit convoquer [cette assemblée]. Si la FECOFA fixe la date, là le problème ne se pose plus. Parce que la commission va seulement expédier les affaires courantes et il y aura une commission électorale qui va se mettre en place pour préparer ces élections. Et c’est cela la loi. C’est ce que les clubs recherchent. Alors moi j’ai exhorté la FECOFA de fixer la date [des élections]. Parce que tant qu’elle ne fixera pas la date, les équipes croient que la Commission qui les gère en fin mandat n’a plus qualité de continuer à les gérer. », a-t-il ajouté.

Pour rappel, à l’issue d’une réunion extraordinaire tenue le 7 août dernier, l’association des dirigeants et responsables des clubs évoluant dans le championnat national de la Vodacom Ligue 1 et 2 ont exigé le remplacement de la Commission de gestion de la LINAFOOT « arrivée fin mandat par un retour à la légalité ». Ces dirigeants veulent également voir clair au sujet du contrat de sponsoring entre la société Vodacom et le championnat de la Vodacom Ligue 1 et 2.

Rédaction

À la une

Également sur Actu 30