• fardc 1 min

Lutte contre l’insécurité à Kinshasa : 2100 « Kuluna » déjà acheminés à Kaniama Kasese (Ngobila)

Le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a assisté, le mardi 17 Août 2021, à la cérémonie de présentation d’un lot des délinquants communément appelés « Kuluna ». Cette 7ème vague vient porter à 2100 le nombre de jeunes inciviques déjà transférés à Kaniama Kasese dans la province du Haut-Katanga pour leur encadrement et redressement par le Service National.

Au cours de cette cérémonie, l’autorité urbaine a félicité la Police Nationale Congolaise ville de Kinshasa et le numéro un du Service National, le général Jean-Pierre Kasongo, pour le travail réalisé en vue de faire de ces déliquants des hommes utiles à la société et qui participent au développement de leur pays. Ce, a-t-il dit, dans le but d’éradiquer le fléau du banditisme urbain, source d’insécurité dans la capitale Congolaise.

Le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa a précisé que ces jeunes délinquants à Kaniama Kasese, jouissent de leurs droits élémentaires, tels que le droit d’être nourris, habillés. Mais, a précisé le gouverneur Ngobila, seront mis au service de la Nation pour assurer, notamment l’autosuffisance alimentaire.

Pour Gentiny Ngobila, il n’est pas question de fléchir même si beaucoup d’entre eux ont fui la capitale pour échapper à la traque. Le gouverneur de la ville de Kinshasa a souligné que d’ici la fin du mois prochain, l’opération va atteindre le nombre de 2500 Kuluna.

À l’en croire, la dénonciation faite par les propres membres de famille de ces hors-la-loi a beaucoup contribué à la réussite de cette opération.

Winnie Imana

À la une

Également sur Actu 30