• fardc 1 min

Maï-Ndombe : La SNEL annonce pour bientôt l’électrification de la ville d’Inongo

Le directeur provincial de la Société nationale d’électricité (SNEL/Bandundu) a, lors de sa visite de prospection à Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe, palpé du doigt l’état des matériels électriques dans cette entité.

Pour Prospère Bakuku, tous les matériels qui étaient vétustes et en panne sont réparés et prêts à fonctionner. Mais avant de lancer la distribution du courant à la population, la SNEL devra se réunir pour voir comment facturer les abonnés afin de permettre un fonctionnement régulier de ce réseau électrique.

« Que ça soit les cabines que nous avions implantées et la partie basse tension que nous avons testée, tout est ok ! Nous rentrons à Bandundu via Kinshasa. Arrivé à Kinshasa, nous allons échanger avec la direction générale de la SNEL pour voir comment reprendre effectivement les activités [à Inongo] », a déclaré Prospère Bakuku, après sa mission de prospection.

Le directeur provincial de la SNEL a, par ailleurs, expliqué le contour de ce que sera la fourniture du courant à Inongo, après la réfection du réseau électrique.

« (…) Il y a belle lurette, la SNEL n’était pas opérationnelle dans la ville d’Inongo. Le réseau était très vétuste et c’est ce qui a permis à la direction générale de la SNEL, ensemble avec les autorités de la province du Maï-Ndombe, de réhabiliter ce réseau. En ce jour, je peux dire que ce réseau est fin prêt pour lancer le courant auprès de la population. Mais nous allons voir avec la direction générale les mécanismes de facturer nos abonnés. Car, nous allons brûler le carburant et, au retour, nous verrons comment faire pour pouvoir pérenniser le fonctionnement », a-t-il expliqué.

Il a aussi rassuré que sa société va assurer, « dans un futur proche », la fourniture en électricité venant directement de leurs installations. Pour l’instant, le moteur est réparé, les trois cabines sont implantées, le réseau est tiré, la basse ainsi que la moyenne tension est réglée et ça ne reste plus que le lancement, a-t-il encore assuré.

Et de poursuivre : « Ceci m’enchante, car c’est comme si nous étions vénus dans un front. La réhabilitation de ce réseau m’a réjoui, surtout lors de l’essai, cela a répondu. Et nous remercions les dirigeants du Maï-Ndombe qui nous ont promis un accompagnement dans ce projet au profit de la population Maï-Ndombienne ».

Il sied de noter que la dernière visite du directeur provincial de la SNEL/Bandundu à Inongo date du mois de janvier 2018. Et depuis, il a aménagé aucun effort pour que ce projet d’électrification soit effective dans cette partie du territoire national.

Mufu Mabala/Inongo

À la une

Également sur Actu 30