• fardc 1 min

Mort d’un étudiant congolais en Inde : Tshisekedi exhorte la population à éviter de répondre à la violence par la violence

Au cours de la 15ème réunion du Conseil des ministres ténue, vendredi 13 août dernier par visio-conférence, le président de la République Félix Tshisekedi a déploré la mort tragique de Joël Malu Shindani, un étudiant congolais en Inde.

Selon le compte-rendu du ministre de la Communication et Médias, le chef de l’État a, à cet effet, appelé toute la population congolaise au calme et au civisme.

« Le président de la République appelle la population au calme et à faire preuve de civisme face à cette situation », lit-on dans le compte-rendu.

Et d’ajouter : « Tout acte de violence et de
vandalisme à l’endroit des personnes et des biens de la communauté Indo-pakistanaise installée en République Démocratique du Congo doit être condamné et stoppé immédiatement ».

Par ailleurs, le chef de l’État a exhorté la population à « garder à l’esprit qu’il est important d’éviter de répondre à la violence par la violence, à l’injustice par l’injustice et de ne pas se laisser entraîner dans un cercle vicieux de violence ».

En outre, il a insisté sur le fait que la République démocratique du Congo doit rester une terre d’accueil pour tous et une terre d’asile pour ceux qui cherchent protection. « Avec l’Inde, le Congo entretient une relation amicale de longue date et les deux peuples sont appelés à surmonter cette épreuve dans la dignité en respectant les valeurs humanistes fondamentales qui leur sont communes », a-t-il conclu.

Pour rappel, après la mort en Inde, en date du 02 août dernier, de Joël Malu Shindani, un étudiant congolais, quelques boutiques et magasins des Indo-pakistanais ont été la cible des des manifestants en colère à Kinshasa. Du marché zando à la 9ème rue de Limete, quelques magasins des Indiens ont été pillés par des individus qui ont été stoppés grâce à l’intervention des éléments de la police.

Emery Yakamua

À la une

Également sur Actu 30