• fardc 1 min

RDC : Des mesures anti-Covid seront assouplies dans les prochains jours, annonce le Dr Muyembe

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 11 août au siège de l’Institut nationale de recherche biomédicale (INRB), le secrétaire du comité multisectoriel de la lutte contre la Covid-19 en RDC, a confirmé la baisse des cas de contamination au Coronavirus depuis quelques jours en République démocratique du Congo.

Le docteur Jean-Jacques Muyembe a souligné qu’avec la descente de la courbe de contamination, de nouvelles mesures ont été proposées en vue de l’assouplissement de certaines mesures restrictives, notamment dans la ville de Kinshasa.

« Et puis comme nous voyons à Kinshasa, il y a une diminution sensible des cas, alors on se demandait qu’est ce qu’on va faire. Nous avons donné plusieurs propositions mais nous ne pouvons pas encore les dévoiler maintenant parce que ça doit passer par la Présidence. Et je pense que cette semaine ou la semaine prochaine, il y aura une réunion autour du président de la République pour donc édicter les mesures que le comité multisectoriel a proposé dans le cadre de l’assouplissement de certaines mesures, tout en tenant compte de la situation en province », a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne le couvre-feu, le docteur Muyembe a indiqué que cette mesure ne sera pas supprimée mais pourra particulièrement être allégée.

« Nous ne pouvons pas dire que la pandémie est finie à Kinshasa, car nous n’avons pas atteint le niveau zéro. C’est à dire qu’il est toujours en circulation et donc c’est le président de la République qui va nous dire les différentes mesures. Mais je suis sûre que le couvre-feu ne sera pas supprimé comme tel, peut être sera allégé parce que nous n’avons pas vaincu le virus totalement à Kinshasa et dans les provinces », a-t-il laissé entendre.

Par la même occasion, le secrétaire du comité multisectoriel de la riposte a confirmé l’arrivée, la semaine prochaine, des vaccins AstraZeneca, pour la prise de la deuxième dose.

« D’après les informations que nous avons, il y a un renversement des tendances beaucoup de gens cherchent à se faire vacciner. Malheureusement en ce moment, nous n’avons pas encore des vaccins. Hier j’étais en contact avec Madame la directrice du PEV (Programme élargi de vaccination), elle a rassuré qu’il y aura d’abord un premier lot des vaccins qui vont arriver aux environs du 15 août, c’est le AstraZeneca. C’est pour permettre à ceux qui ont déjà reçu la première dose de recevoir la deuxième dose et les autres vaccins vont suivre », a dit le Dr Muyembe.

Selon le bulletin du Comité multisectoriel sectoriel, une augmentation exponentielle des cas de Covid-19 est constatée depuis un temps dans la province du Haut-Katanga. Une équipe y a été dépêchée pour renforcer la prise en charge.

Jaël Moloway

À la une

Également sur Actu 30