• fardc 1 min

Beni : Un conflit coutumier à la base des récentes tueries enregistrées à Bashu, révèle l’armée

Le porte-parole du gouverneur de la province du Nord-Kivu, le général de brigade Sylvain Ekenge était ce lundi 20 septembre 2021, devant la presse de la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Dans sa communication, le général de brigade Sylvain Ekenge a fait savoir que les récentes tueries qui s’enregistrent dans la chefferie de Bashu, en territoire de Beni, n’étaient pas l’œuvre des rebelles Ougandais de l’ADF.

À en croire ses propos, ces tueries sont l’œuvre des miliciens Maï-Maï utilisés pour régler des comptes suite à un conflit coutumier qui oppose deux familles régnantes dans cette chefferie.

Des indices sérieux ont été enregistrés sur l’existence d’un conflit coutumier qui sème la mort à Bashu et cela, après des investigations.

« Nous avons trouvé que ce ne sont pas des rebelles ADF qui tuent à Bashu », a déclaré le général Sylvain Ekenge.

Ainsi, pour mettre fin à cette situation, des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) seront déployés dans la zone afin de protéger les civils mais aussi des investigations vont continuer pour que les auteurs et instigateurs de cette violence soient arrêtés et traduits en justice, a-t-il déclaré.

Signalons qu’en l’intervalle d’un mois, plus de 6 incursions des hommes armés ont déjà été signalées dans des agglomérations de la chefferie. Selon la société civile locale, ces attaques ont déjà fait plus de 30 morts, tous des civils.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30