• fardc 1 min

Dossier sextape : « J’ai la confirmation que ces élèves ne sont pas exclus du système éducatif. Laissons la polémique » (J-M Lukulasi)

Le député national Jean-Marie Lukulasi a dit avoir été choqué par la vidéo montrant des élèves de l’école Saint Georges, à Kinshasa, filmés en pleins ébats sexuels.

Selon le président de l’ASBL G24, la consommation de la drogue pourrait aussi être la cause du comportement sexuel chez ces élèves.

A l’en croire, bien que cette vidéo ait choqué plus d’un parent, ces enfants, auteurs de ces actes, ne sont pas exclus du système éducatif congolais comme l’a relayé une mauvaise presse et les réseaux sociaux.

« J’ai trouvé anormal qu’on exclue ces enfants là du système éducatif congolais. Mais j’ai la confirmation du ministre que ces enfants n’ont pas été exclus du système, c’est l’école qui les a exclus. Ils vont reprendre [l’école ailleurs], j’ai même la lettre du ministre« , a-t-il déclaré ce mercredi 08 septembre après avoir été reçu en audience par le ministre de l’EPST, Tony Mwaba.

Jean-Marie Lukulasi a insisté que ces enfants ont droit à l’éducation.

« Laissons des polémiques, faisons [ces] polémiques à d’autres questions, pas sur des questions qui font pleurer et choquent les parents, on ne doit pas polémiquer dessus. Ces enfants là vont étudier, parce que ce sont nos enfants. », a martelé Jean-Marie Lukulasi.

Cependant, cet acteur politique et social a appelé les parents à la responsabilité.

« Les responsables numéro un de ces enfants sont nous les parents. Qui les a mal éduqués ? C’est aussi les préfets de discipline, c’est aussi le surveillant« , a-t-il poursuivi.

Pour rappel, à travers une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit des élèves identifiés comme étant du Collège Saint Georges de la commune de Kintambo à Kinshasa, en pleins ébats sexuels. La scène a suscité la clameur depuis dimanche 6 septembre, dans la soirée.

Emery Yakamua

À la une

Également sur Actu 30