• afriland banniere

Kasaï Central : La marche de LAMUKA contre la politisation de la CENI réprimée par la police à Kananga

La marche de la coalition LAMUKA appelée sur l’ensemble du territoire national a été réprimée à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central. Cette manifestation a été empêchée par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) déployés ce mercredi 15 septembre 2021 dans la ville.


Dans un mémorandum adressé au chef de l’État et dont une copie est exploitée par Actu30.cd, l’opposition en province lui rappelle la nécessité d’organiser les élections en 2023, conformément à la constitution du pays.

« C’est pourquoi le peuple congolais en gėnéral et du Kasai Central en particulier dit aujourd’hui non au glissement, à la politisation de la CENI et aux fraudes électorales. », lit-on dans ce document signé par Elie Mputu, président fédéral du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) et coordonnateur provincial de LAMUKA.

Pour la coalition dirigée par le tandem Muzito-Fayulu, il faut un consensus avant la tenue des élections de 2023 pour éviter la fraude électorale comme ce fût le cas lors des élections passées.

« Personne n’ignore les circonstances et les conditions rocambolesques qui ont présidé à la désignation des animateurs actuels de cette institution d’appui à la démocratie, s’agissant en particulier de son président. », rappelle LAMUKA/Kasaï Central dans sa note.

Pour cette structure, il faut rappeler à Félix Tshisekedi que les temps ont changé et que toutes démarches tendant à ne pas organiser les élections dans le respect des textes du pays ne seront pas tolérées.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30