• fardc 1 min

Kinshasa : Le gouvernement provincial promet des « décisions coercitives » pour éradiquer la drogue « Bombé »

La question de la consommation de la drogue « Bombé » par les jeunes était parmi les points abordés à la dernière réunion du conseil des ministres de l’exécutif provincial qu’a présidée, vendredi 27 août, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka.

Selon le compte-rendu de cette réunion parvenu à Actu30.cd, mardi 31 août, le gouvernement provincial n’entend ménager aucun effort pour poursuivre des actions de terrain, notamment afin de décourager la consommation de ce stupéfiant.

« Cet état de fait constitue, au-delà de l’aspect sécuritaire, un sérieux problème de santé publique. L’exécutif provincial, conscient de ce phénomène de la délinquance juvénile tient à confirmer son engagement à l’éradiquer le plus rapidement possible par prise des dispositions coercitives en toute urgence et le renforcement d’un dispositif des mesures préventives dissuasives« , a déclaré Yollande Elebe, porte-parole du gouvernement provincial.

Et de poursuivre : « L’exécutif provincial ne ménagera aucun effort dans la poursuite sans complaisance des actions coercitives et ce, en collaboration avec la police nationale, les services de sécurité, afin d’endiguer ce phénomène combien dangereux et inquiétant pour la jeunesse kinoise« .

En outre, le conseil des ministres provincial a salué le travail de la Police nationale congolaise d’avoir démantelé et localisé un réseau de traitement de ces stupéfiants.

Winnie Imana

À la une

Également sur Actu 30