• fardc 1 min

Maï-Ndombe : Des écoles et maisons emportées par un vent violent à Kutu

Plus d’une vingtaine d’infrastructures publiques et privées dont des écoles et églises ainsi que certaines maisons des particuliers sont emportées par un vent violent, dans la nuit du 09 au 10 septembre 2021, dans la localité d’Isaka, un village situé à 7 kilomètres de la commune rurale de Nioki, se trouvant entre la rivière Mfimi, territoire de Kutu, dans la province du Maï-Ndombe.

Selon Jean-Claude Issey Ntwanza, membre de la société civile et journaliste à la radio Mpotompeta de Nioki, tout est parti d’une forte pluie qui s’est abattue la nuit de jeudi 09 septembre vers 18 heures. Une pluie qui s’était accompagnée d’un vent violent, a emporté les toitures de quelques édifices publics et privés tout en faisant écrouler d’autres, a-t-il indiqué.

Quelques écoles, a-t-il ajouté, bureaux des services, églises et maisons sont écroulés après le passage de ce vent violent, notamment une église catholique, un bureau de la force navale, celui de l’Agence nationale des renseignements (ANR), du Cosace, l’école primaire Masinkini, Institut d’Isaka, le collège d’Isaka, l’E.P Kaikai, l’Institut Masamba, l’E.P Ilanga, l’E.P Ebev, l’E.P Isaka 2 de la Cebu, l’Institut Malembe, l’Institut Maï-Ndombe et 37 maisons des particuliers.

Contacté par Actu30.cd vendredi 10 septembre, Mario Moke, bourgmestre de la commune rurale de Nioki, a confirmé ces événements. Il a, par ailleurs, plaidé auprès de sa hiérarchie pour que les victimes sans abris puissent être secourues.

De leur côté, certaines victimes appellent à l’aide. Elles demandent au gouvernement tant central que provincial ainsi qu’aux personnes de bonne volonté de leur venir en aide afin qu’elles retrouvent leur vie d’antan. Ces victimes sollicitent également la reconstruction des infrastructures scolaires pour permettre aux élèves d’étudier dans des conditions requises.

Il est à noter qu’en dehors des infrastructures écroulées, il y a également quelques blessés graves qui sont internés à l’hôpital d’Isaka pour des soins médicaux.

Mufu Mabala/Inongo

À la une

Également sur Actu 30