• afriland banniere

Marche de LAMUKA à Kinshasa : Fayulu et Muzito escortés par la police, retour au calme à la Tshangu

Les militants de la coalition LAMUKA qui ont tenté de se rassembler pour la marche, ce mercredi 15 septembre 2021, ont été dispersés par les forces de l’ordre au Quartier 3, dans la commune de Masina, à l’Est de la ville de Kinshasa.


Arrivé sur le point de ralliement pour la marche, le président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) et membre du presidium de LAMUKA, Martin Fayulu ainsi que le président en exercice de cette coalition, Adolphe Muzito ont été escortés par la police. Le véhicule les transportant a roulé lentement, longeant le Boulevard Lumumba.

Cette manifestation qui n’a duré que quelques minutes a été très vite dispersée par les forces de l’ordre à coups des gaz lacrymogènes. Il y a eu aussi quelques interpellations des manifestants au niveau de Masina, toujours à l’Est de la ville.

Pour rappel, l’Hôtel de ville de Kinshasa n’avait pas pris acte de la marche initiée par LAMUKA en date du 15 septembre. Le gouverneur de la ville avait, par la suite, proposé à cette plateforme politique de décaler l’organisation de cette marche pour le 17 septembre prochain, puisque ce 15 septembre coïncide avec la rentrée parlementaire au Palais du peuple. Mais la coalition LAMUKA ne l’a pas entendu de cette oreille en maintenant sa marche pour ce mercredi.

Yannick Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30