• afriland banniere

Marche de LAMUKA à Kinshasa : La police use des gaz lacrymogènes pour disperser les militants

Les éléments de la Police nationale congolaise fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser les militants venus prendre part à la marche de LAMUKA ce mercredi 15 septembre.


Au quartier 3, à Masina, sur le Boulevard Lumumba, lieu choisi comme point de ralliement pour la marche, la tension est montée d’un cran. Outre le recours aux gaz lacrymogènes, la police a interpellé quelques manifestants.

Sur place, Martin Fayulu, membre du présidium de LAMUKA, est escorté par la police qui tient à respecter la décision du gouvernement de la ville de Kinshasa interdisant cette manifestation en ce jour marquée par l’ouverture de la session ordinaire de septembre au Parlement.

Le commissaire divisionnaire adjoint de la Police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo avait annoncé que tout attroupement sera dispersé ce mercredi 15 septembre.

Yannick Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30