• fardc 1 min

RDC : Fayulu et Muzito proposent la date du 22 octobre 2023 pour la tenue de l’élection présidentielle

Au cours d’une conférence de presse ténue, ce vendredi 03 septembre 2021, au centre CEPAS, dans la commune de la Gombe, le présidium de LAMUKA, a dévoilé sa proposition du calendrier électoral, en prévision des élections de 2023.

Cette plateforme politique, qui tient au respect du délai constitutionnel, propose la date du 22 octobre 2023 pour l’organisation des élections, notamment la présidentielle en RDC.

A en croire le co-modérateur de cette conférence, Martin Fayulu, les élections doivent être convoquées conformément à la constitution.

« Il faut qu’il y ait élection, conformément aux élections. Et conformément aux élections, ça veut dire quoi ? Ça veut dire au plus tard le 25 octobre 2023 (…) », a indiqué le président de l’ECIDé et candidat malheureux à la dernière présidentielle du 30 décembre 2018.

LAMUKA souligne que son calendrier tire son soubassement dans l’article 73 de la constitution.

Pour rappel, la coalition LAMUKA s’était montrée opposé à la réforme de la loi organique sur la CENI (Commission électorale nationale indépendante, ndlr), promulguée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Cette plateforme appelle à des réformes consensuelles entre toutes les parties prenantes autour de ladite loi, gage des élections apaisées dans le pays, selon cette plateforme d’opposition.

LAMUKA s’oppose également à la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI ) et à toute fraude électorale.

C’est dans cette optique que le tandem Martin Fayulu et Adolphe Muzito entrevoit une marche à travers tout le pays ce 15 septembre 2021.

Yannick Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30