• fardc 1 min

RDC : Les autorités traditionnelles du Haut-Lomami lancent une mise en garde « sévère » aux détracteurs de Dany Banza

À travers une déclaration faite devant la presse ce lundi 20 septembre 2021, les autorités traditionnelles du Haut-Katanga affirment avoir suivi de très près la campagne de diabolisation et d’intoxication contre l’ambassadeur itinérant du chef de l’État, Dany Banza Maloba.

Pour elles, Dany Banza fait la fierté du Grand Katanga aux côtés du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. D’où, leur mise en garde « sévère » contre cette campagne que ces chefs coutumiers qualifient d’irresponsable.

« Mettons en garde tous ses détracteurs et politiciens en mal de positionnement qui sont au pays ou vivant en dehors de celui-ci. Et leur demandons immédiatement d’arrêter cette campagne et comportement irresponsables aux conséquences incendiaires incalculables », rapporte cette déclaration lue par le grand chef, Yves Kisula.

Par ailleurs, ces chefs coutumiers rappellent que Dany Banza est digne fils du Haut-Lomami et préviennent qu’ils prendraient leurs responsabilités s’il arrivait quelque chose à l’ambassadeur itinérant du chef de l’État.

« Dany Banza Maloba est non seulement notre fils, c’est votre frère, originaire de la province du Haut-Lomami, territoire de Lukama (…), chefferie de Kabondo Dianda, groupement Kabuya Kamashi, village Kalubanga. Nous leur disons que si, par malheur, quelque chose de grave arrivait à l’encontre de notre estimé fils, nous prendrons nos responsabilités en tant qu’autorités traditionnelles. Ce message tient lieu d’une mise en garde sévère », indique ladite déclaration.

Signalons que plusieurs notables et chefs de groupements de la province du Haut-Lomami, notamment le chef Kayamba ont signé cette déclaration de soutien à Dany Banza Maloba.

La Rédaction

À la une

Également sur Actu 30