• afriland banniere

Sud-Kivu : 6 militaires condamnés à des peines allant de 20 ans à la perpétuité pour « viol et meurtre » à Minembwe

Le Tribunal militaire garnison d’Uvira a, au cours d’une audience foraine lundi 13 septembre 2021 à Minembwe, dans le territoire de Fizi, au Sud-Kivu, condamné six éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).


D’après des sources militaires, parmi les 6 éléments FARDC, 2 ont été condamnés à 20 ans de servitude pénale principale pour viol et violation des consignes.

Le major Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 Sud, au Sud-Kivu, fait savoir à Actu30.cd que les 4 autres militaires poursuivis pour meurtre, dissipation des munitions de guerre et violation des consignes, ont écopé de la prison à vie.

Ces quatre soldats dont Innocent Baisenge de première classe du bataillon reconnaissance, le soldat de première classe, Wanga Jean-Pierre de 222ème bataillon de réaction rapide, le soldat de première classe, Aksanti Mpanga de ce même bataillon et Andulo Azando Alain doivent, en plus de cette condamnation, payer aussi les domages et intérêts au profit de la partie civile.

À en croire cet officier de l’armée, ces militaires avaient violé puis tiré sur cinq femmes et un homme la nuit du 28 et le 30 juin 2021 à Minembwe-centre.

Ainsi, il précise que le commandement secteur opérationnel Sukola 2 Sud au Sud-Kivu avait condamné avec la dernière énergie cet acte barbare et avait ordonné leur arrestation immédiate avant de les mettre devant la justice.

Il reste convaincu que ce jugement rendu par le Tribunal militaire est pédagogique, car il servira des leçons à tout élément des Forces Armées qui tentera de poser des actes inciviques.

Anderson Shada Djuma

À la une

Également sur Actu 30