• fardc 1 min

Claudel Lubaya : « La suppression pure et simple du RAM est essentielle pour rétablir la confiance avec la population »

La question du Registre des appareils mobiles (RAM) institué par arrêté du ministre des Postes télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC) ne cesse d’être au cœur du débat au sein du microcosme politique et surtout dans le chef des Congolais lambda.

Pour le député national, Claudel Lubaya, membre de l’Union sacrée de la nation, la suppression du RAM demeure essentielle pour rétablir la confiance avec la population.

La suppression de la taxe est aussi exigée largement par les députés nationaux, membres du Front commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président Joseph Kabila.

Ces élus nationaux, à travers leurs récentes déclarations, dénoncent principalement des manœuvres du bureau de l’Assemblée nationale qui, d’après eux, tirent volontairement en longueur la plénière tant attendue sur la réponse d’Augustin Kibassa, ministre des PTNIC, aux préoccupations des députés nationaux.

Corneille L.

À la une

Également sur Actu 30