• fardc 1 min

Insécurité à l’Est : Le gouvernement appelé à mettre en place des mécanismes de « protection anticipative »

Dans une interview accordée à la Rédaction d’Actu30.cd, mercredi 20 octobre 2021, le député Jackson Ausse a demandé au gouvernement de mettre en place des mécanismes de protection anticipative de la population à l’Est de la République démocratique du Congo.

« Nous demandons au gouvernement de faire quelque chose. Nous demandons au gouvernement de prendre à bras-le-corps, de mettre en place les mécanismes de protection anticipative de ces événements de manière que l’ennemi ne puisse pas aller jusqu’à atteindre nos compatriotes et ôter les vies aux personnes. Nous ne voulons pas seulement cette question de protéger mais aussi de réparer parce que les gens sont morts, on doit enterrer ces gens là et pour des gens qui ont perdu des maisons, qu’on les prenne en charge », a-t-il plaidé.

Par ailleurs, il a rappelé les récentes attaques du village Luna qui ont fait plusieurs morts.

« Les ADF ont attaqué un village, le dégât humain est énorme, parce qu’on a perdu 5 de nos compatriotes. Ce sont des congolais comme moi, comme vous, qui sont tombés hier gratuitement. L’ennemi est entré jusqu’au village, si vous voyez même dans les images, vous voyez une maman très âgée qui est tombée comme ça à côté de son frère quand, elle prenait son café. C’est quand-même audieux ce qui s’est passé hier dans la localité de Ngadia. Et 10 autres personnes ont été emportées avec ces gens là, on ne sait pas leur sort jusqu’à présent », a dit ce député national.

Rappelons que les ADF ont attaqué récemment le village Luna situé dans la localité de Ngadia, province de l’Ituri. Durant cette attaque, 5 personnes ont été tuées et plusieurs autres enlevées.

Joël Otshudi JOA

À la une

Également sur Actu 30