• fardc 1 min

Ituri : 7 officiers de l’armée condamnés à des peines allant de 1 à 10 ans de prison pour « détournement »

La Cour militaire de la province de l’Ituri a rendu, ce vendredi 15 octobre 2021, son verdict dans l’affaire qui opposait le ministère public aux 9 officiers dont huit des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et un de la Police Nationale Congolaise (PNC) arrêtés pour détournement des fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de l’état de siège dans cette province de l’Est du pays.

Dans son arrêt, la cour a condamné 7 parmi les accusés après que ces derniers aient été reconnus coupables de ce détournement de fonds. Parmi les 7 officiers, 5 ont écopé de 10 ans de servitude pénale principale et sont radiés des Forces Armées de la République démocratique du Congo. La Cour a également invité les condamnés à restituer l’argent détourné.

Après avoir bénéficié des circonstances atténuantes, deux officiers ont été condamnés à une année de prison. Cependant, la Cour militaire a décidé d’acquitter deux autres officiers pour « insuffisance des preuves ».

Peu après leur condamnation, ces personnes ont été directement transférées à la prison centrale de Bunia et peuvent interjeter appel à leur condamnation dans les 5 jours qui suivent la sentence.

Signalons que ces 8 officiers de l’armée et 1 de la police avaient été arrêtés à Bunia, le 22 juillet 2021, après qu’une délégation de l’inspection générale de l’armée conduite par l’inspecteur général des FARDC, le général d’armée, Gabriel Amisi Kumba, avait, après enquêtes, retrouvé des traces de détournement de fonds débloqués pour les opérations militaires dans la province de l’Ituri pendant l’état de siège.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30