• fardc 1 min

Ituri : L’armée arrête un ex-chef rebelle qui s’emploie à créer une « coalition des milices » à Bunia

L’armée a mis la main sur John Tibasima, ancien chef rebelle accusé d’entretenir à nouveau des contacts avec différents groupes de milices actifs dans cette région, notamment CODECO, ADF et FPIC qui opèrent dans la province de l’Ituri.

Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, ce contact avec les différents groupes armés devait aboutir à la mise en place d’un nouveau mouvement insurrectionnel dénommé : “Union nationale pour le changement intégral (UNCI) ».

Cet ex-chef de milice de l’Union des patriotes congolais (UPC), qui a été présenté au gouverneur, le lieutenant général Johnny Luboya, a plusieurs fois été cité dans des entreprises visant à déstabiliser cette partie du pays placée sous état de siège depuis mai dernier par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, d’après le porte-parole de l’armée.

« Il s’agit de monsieur John Tibasima Bahemuka, il est le centre de gravité d’un nouveau mouvement que les forces armées et les services de défense ont étouffé avant son éclosion. Cela montre la détermination du commandant suprême représenté ici en Ituri par le gouverneur militaire qui veut imposer la paix ici. », dit-il à Actu30.cd.

Le lieutenant Jules Ngongo révèle aussi que John Tibasima a été retrouvé en possession d’une carte de résidence canadienne. Par la suite, il fait savoir que cet ex-rebelle sera transféré devant la justice pour qu’il réponde de ses actes.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30