• fardc 1 min

Ituri : Une collaboratrice des ADF arrêtée par l’armée à Mahagi

Les Forces Armées de la Republique Démocratique du Congo (FARDC) ont mis la main sur une femme âgée de 56 ans qui ravitaille des rebelles ADF en région de Mahagi, dans la province de l’Ituri.

Cette femme qui a été présentée, mercredi 06 octobre 2021, au gouverneur de la province de l’Ituri avait sur elle 5 cartes d’identité, dont une ougandaise et 4 congolaises, portant des noms différents.

Dans sa suite, explique le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée, se trouvait deux hommes qui ont été également arrêtés par l’armée.

« L’un est poursuivi pour avoir hébergé et protégé cette dame et l’autre pour la rétention des informations », fait-il savoir.

Ainsi, les forces armées de la République insistent auprès de la population de la région afin qu’elle se désolidarise des groupes armés.

« (…) Cette dame était venue de Beni pour s’installer ici à Bunia où elle était hébergée, pendant deux semaines, par un homme appellé Mumbere qu’elle a, par la suite, recruté comme chauffeur pour lui faciliter ses mouvements partout. Vous comprenez que la complicité locale existe, car les ADF ne peuvent pas travailler seuls ici en Ituri. Il est grand temps de se désolidariser d’eux, de dire non à ces ADF et non à tous les groupes armés. Vous devez prêter main forte à votre armée et à vos services de sécurité qui se battent nuit et jour pour ramener la tranquillité à sa population », dit le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, porte-parole des opérations militaires en Ituri, devant la presse à Bunia.

Et d’ajouter : « La femme ravitailleuse des ADF a déjà passé 23 ans dans l’activisme de ce groupe. »

Cet officier de l’armée fait savoir aussi qu’une voiture, avec à son bord des vivres, des munitions de guerre, des couteaux et d’autres indices militaires, a été récupérée par l’armée des mains de ces personnes arrêtées.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30