• fardc 1 min

Kinshasa : Le sommet « Nkelo Bantu 2 » clôturé sur une note de satisfaction des organisateurs

Organisée par la société SODEICO Development en collaboration avec le conseil international des industries suédoises, la deuxième édition de Nkelo Bantu, ouverte le jeudi 30 septembre, a officiellement pris fin le samedi 2 octobre 2021.

Centré sur le thème principal « le leadership transformationnel », le sommet sur le capital humain et le renforcement des capacités aura été un cadre d’échanges entre les entreprises mais aussi entre employeurs et employés, conformément à la vision de ses initiateurs.

Pendant trois jours de ces assises, plusieurs conférences, ateliers et formations y ont été organisés sur différentes thématiques, entre autres : la digitalisation, l’optimisation de la productivité, le syndicat, la Responsabilité sociétale de l’entreprise, le leadership féminin, etc.

Un motif de satisfaction pour les organisateurs de ce forum, notamment Mianda Hatton, cheffe de projet Nkelo Bantu, qui n’a pas manqué d’exprimer le sentiment d’un objectif atteint.

« Nous avons aussi eu pour objectif de pouvoir renforcer les capacités. Ce qui, à mon avis, a été fait au travers des formations. Nous avons créé des dialogues dans les différents ateliers. Nous avons permis à ce que les personnes puissent élargir leurs réseaux avec non seulement les décideurs mais aussi ceux qui aspirent à devenir décideurs », s’est félicitée Mianda Hatton, cheffe du projet Nkelo Bantu.

Par la même occasion, elle a rassuré de la continuité, avec une prochaine édition attendue pour l’année prochaine. Et ce, avec notamment des nouvelles thématiques, toujours dans l’optique d’assurer un cadre des dialogues entre les décideurs et ceux qui aspirent à les devenir.

Pendant les trois jours du sommet Nkelo Bantu 2, plusieurs chefs d’entreprises et personnalités du pays ont défilé dans différents ateliers. Parmi eux, Nicole Ntumba Bwatshia, directrice de cabinet adjointe du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, Jean-Claude Masangu Mulongo, ancien gouverneur de la Banque Centrale du Congo, ou encore Marie Chantal Kaninda, directrice exécutive de Glencore.

Aussi, l’ouverture de ces assises a-t-elle été marquée par la signature d’une Charte d’éthique entre les entreprises privées de placement aussi appelées sociétés de sous-traitance. L’objectif étant de continuer à travailler ensemble pour pouvoir assainir leur secteur d’activité et, de facto, contribuer aussi à l’employabilité sûre et juste pour tous.

La cerise sur le gâteau de la deuxième édition de ce forum, comme elle l’a été le cas à la première édition, est le « Job Dating » qui aura lieu le 9 octobre prochain. Cet évènement sera l’occasion pour les chercheurs d’emploi de rencontrer les recruteurs pour des entretiens d’embauche.

A la première édition de Nkelo Bantu, le Job Dating avait donné l’opportunité à plus de 6000 jeunes de rencontrer des recruteurs, avait souligné à Actu30.cd Djo Moupondo, directeur général de SODEICO Development.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30