• fardc 1 min

Manifestation au Parlement : Tony Mwaba parle d’une « manipulation » des élèves par les ennemis de la gratuité

Au cours d’un briefing presse, jeudi 21 octobre, à Kinshasa, sur la question de la gratuité de l’enseignement en RDC, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a affirmé qu’aucun syndicat des enseignants n’est en grève.

Pour lui, l’arrêt de travail constaté dans certaines écoles conventionnées n’est rien d’autre qu’un mouvement anti-gratuité.

À cette occasion, Tony Mwaba a souligné que la manifestation des élèves au Palais du peuple, siège du Parlement, est une autre preuve de la manipulation des écoliers par les ennemis de la gratuité de l’enseignement.

« Beaucoup de ces écoliers comment ils sont arrivés au Palais du peuple ? Tous ceux qui viennent des communes éloignées sont transportés dans de bus. Des élèves disent qu’on les a remis chacun 5000FC, 3000 FC pour le transport et 2000 FC pour prendre un Coca-Cola. Les seuls élèves qui sont venus à pied sont ceux de l’ITP Bolingo. Beaucoup ont été transportés dans des bus et déposés là-bas. Ces élèves eux-mêmes, qui ont été entendus, ont témoigné cela. Et c’est la preuve de la manipulation », a déclaré le ministre de l’EPST.

Ce membre du gouvernement, dans cette droite ligne, a noté qu’il y avait 447 élèves au Palais du peuple qui sont venus, entre autres, des Instituts Yolo Sud et Bakandja de la commune de Kalamu, l’Institut Laïc et Saint Gabriel de Ngaba, Lycée Matonge, et ITP.

Le ministre de l’EPST a, en outre, appelé les élèves à ne pas se laisser manipuler et les enseignants à reprendre le chemin des cours.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30