• fardc 1 min

Nord-Kivu : Le calme revient après une incursion de l’armée rwandaise à Buhumba ce lundi

La situation est relativement calme après des accrochages entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et l’armée rwandaise à Buhumba, territoire de Nyiragongo, province du Nord-Kivu.

A en croire l’administrateur policier adjoint du territoire de Nyiragongo, la population qui fuyait les tirs qui ont occasionné la peur et la panique est en train de regagner les domiciles.

« La situation est calme, il y avait une incompréhension au niveau de la frontière, toutes les autorités sont sur place et la population qui avait fui est en train de regagner les maisons. », a dit à Actu30.cd le colonel Jean-Marie Malossa Mboma.

Et de poursuivre : « Lorsque nos militaires ont vu les militaires rwandais sur le sol congolais, ils les ont interpellés. Et c’est plus tard que les militaires rwandais sans suivre les règlements et sans se référer au code militaire, sont entrés chez nous pour revendiquer leurs militaires. Et c’est vrai, ils ont tiré des coups de feu, il y a eu échange des tirs« .

De son côté, le porte-parole des opérations Sukola 2, colonel Guillaume Ndjike a confirmé qu’il y a eu incursion des militaires rwandais sur le sol congolais à Kibumba, ce matin.

Il a, par ailleurs, indiqué que ceux-ci « ont été contenus par les forces armées de la République démocratique du Congo jusqu’à l’arrivée du renfort, ils ont rebroussé. Ils ont tiré aux armes d’appui, aux armes individuelles et en ce moment la situation est sous contrôle ».

Cette situation a créé la psychose dans la population qui vit dans 6 villages du groupement Buhumba, en territoire de Nyiragongo, qui commencait à fuir pour Goma.

Fidele Kitsa depuis Goma

À la une

Également sur Actu 30