• fardc 1 min

RAM : « Le gouvernement a bien capté le message de la population et s’atèle à donner des réponses appropriées » (Sama Lukonde)

La question de la rémunération sur le Registre des appareils mobiles (RAM) a été abordée lors de la 24ème réunion du conseil des ministres présidée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, le vendredi 15 octobre 2021.

Selon le compte rendu du conseil des ministres fait par le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a rassuré que le gouvernement a capté le message de la population sur le dossier RAM.

« Il [Sama Lukunde] a rassuré le conseil que le gouvernement a bien capté le message de la population et qu’il s’attèle à donner des réponses appropriées. Le dossier est en préparation et il sera soumis aux délibérations du prochain conseil des ministres« , peut-on lire dans le compte rendu du gouvernement signé par le ministre Patrick Muyaya.

Lors de son récent passage au Palais du peuple, le ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba, avait affirmé avoir saisi, par « parallélisme de compétence », le gouvernement afin que le conseil des ministres décide au sujet de la suite à donner à la question du RAM. Puisque son lancement avait été décidé, selon lui, en conseil des ministres.

Notons que des voix s’élèvent de plus en plus pour demander la suppression du RAM. A l’Assemblée nationale, le 13 octobre dernier, l’auteur de la question orale avec débat, le député national, Claude Misare avait, dans sa conclusion, demandé au ministre Kibassa de « supprimer » la taxe RAM et de rembourser les unités prélevées dans les téléphones portables de la population.

Jaël Moloway

À la une

Également sur Actu 30