• fardc 1 min

RDC : Denise Nyakeru encourage les filles à s’intéresser aux sciences, technologies et mathématiques

La première dame de la RDC Denise Nyakeru Tshisekedi a pris part à la réunion mensuelle de « One + One genre » tenue mercredi 13 octobre à la résidence de l’ambassadeur de Suède en RDC, Henric Rasbrant, co-president de cette plateforme regroupant les Ambassades impliquées dans le domaine du genre ainsi que les agences du système des Nations Unies qui ont comme priorité l’égalité des sexes.

Invitée dans cette réunion qui a pour objectif de faire avancer l’agenda genre en RDC, la présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a noté qu’éduquer une jeune fille contribue à l’atteinte des objectifs du développement durable tels que définis par les pays membres des Nations-Unies.

« Pour moi, éduquer la jeune fille, c’est investir et contribuer à l’atteinte des objectifs du développement durable tels que définis par les pays membres des Nations-Unies. Pour encourager la jeune fille à aller à l’école, je passe par la sensibilisation tout en me faisant accompagner par un modèle d’élite, une jeune femme qui à son tour partage son expérience avec les jeunes », a dit la première dame citée dans le communiqué de la FDNT.

L’épouse du chef de l’État a également mis en avant l’importance pour les filles de s’orienter dans le domaine de STEM (sciences, technologies, ingénieries et mathématiques), à l’exemple de Sandrine Mubenga, Raïssa Malu ou encore Thérèse Kirongozi.

Par ailleurs, plusieurs propositions ont été faites à Denise Nyakeru Tshisekedi pour l’amélioration du système éducatif en République Démocratique du Congo. La première dame a promis d’être le porte-voix auprès des autorités de ce secteur.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30