• fardc 1 min

RDC : Irène Esambo lance un atelier sur la proposition de loi sur les droits des personnes vivant avec handicap

Le ministère en charge des Personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables a démarré, ce mercredi 06 octobre, l’atelier de lecture et amendements de la proposition de la loi organique portant promotion et protection des droits des personnes avec handicap en République démocratique du Congo, version de l’Assemblée nationale.

Dans son mot d’ouverture, la ministre déléguée en charge des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, Irène Esambo a indiqué qu’il y’a nécessité que la RDC se dote d’un instrument juridique en faveur des personnes vivant avec handicap.

« À l’étape où nous sommes arrivés, il y’a urgente nécessité que chacun de nous apporte encore davantage sa pierre pour permettre à la République démocratique du Congo de se doter d’un instrument juridique national qui répond aux exigences de ses engagements nationaux, régionaux relatifs aux droits des personnes avec handicap », a déclaré la ministre déléguée.

Selon Irène Esambo, l’objectif de ces travaux est de s’assurer que la version de cette proposition de loi sur les personnes vivant avec handicap qui est en seconde lecture au Sénat, après son adoption à l’Assemblée nationale, réponde aux besoins spécifiques des personnes handicapées.

« Notre objectif est de nous rassurer que c’est une loi qui va réellement toucher aux besoins des personnes vivant avec handicap. Nous avons déjà la version de l’Assemblée nationale qui nous donne pas mal des choses mais nous voulons nous rassurer que ce qui a été dit là-bas, c’est vraiment ce que les personnes en situation de handicap attendent », a-t-elle fait savoir.

Cet atelier de deux jours, soit du 06 au 07 octobre, réunit les experts de la société civile en matière de protection des droits humains, spécialement des personnes vivant avec handicap qui vont proposer une mouture d’amendements à proposer au Sénat pour une loi répondant pertinemment bien aux spécificités des désidératas des personnes vivant avec handicap en RDC.

Pour rappel, la proposition de loi organique portant protection et promotion des droits de la personne avec handicap a été adoptée par l’Assemblée nationale en octobre 2020. Elle a été envoyée à la chambre haute du Parlement pour une seconde lecture.

Jaël Molowayi

À la une

Également sur Actu 30