• fardc 1 min

RDC : Les députés du FCC demandent au chef de l’État de ne pas investir le futur président de la CENI (déclaration)

Au cours d’une déclaration faite ce vendredi 15 octobre 2021 devant le Palais du peuple, à Kinshasa, les députés nationaux du Front commun pour le Congo (FCC) demandent au chef de l’État, Félix Tshisekedi, de ne pas investir le futur président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A cet effet, les élus nationaux de la famille politique de Joseph Kabila justifient cette demande par le manque de consensus dans la désignation des futurs animateurs de la CENI, notamment avec les confessions religieuses.

« Pour défaut de consensus au sein de la sous composante des confessions religieuses de la composante société civile et d’absence des signatures du PV de désignation par le présidium de la sous composante de la société civile composée de la CENCO président et de l’ECC vice-président. Demandons au président de la République, chef de l’État, de ne pas investir, le cas échéant, la désignation d’un président de la CENI et des autres animateurs de cette institution obtenus dans des conditions d’irrégularité manifeste sous évoquées et d’éviter ainsi à la République démocratique du Congo la rupture des équilibres nécessaires à sa survie en tant que État et Nation », a déclaré le député FCC, René Boyafa.

Rappelons que les députés nationaux du Front commun pour le Congo ont également boycotté la plénière de ce vendredi convoquée pour l’audition du rapport de la commission mixte paritaire qui a été instituée par l’Assemblée nationale afin d’examiner les dossiers des futurs animateurs de la centrale électorale.

Joël Otshudi JOA

À la une

Également sur Actu 30