• fardc 1 min

RDC : Des pillages signalés après l’incursion des militaires rwandais au Nord-Kivu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont signalé des pillages par des militaires rwandais lors de l’incursion des éléments de cette armée sur le sol congolais à partir de Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo, dans la province du Nord-Kivu, ce lundi 18 octobre 2021.

A en croire le colonel Guillaume Ndjike, porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 Nord-Kivu, la situation est relativement calme après l’intervention du renfort des FARDC.

Pour ce qui est du bilan officiel, le colonel Guillaume Ndjike indique que ces éléments rwandais qui ont fait incursion sont bel et bien identifiés comme étant des Forces de défense du Rwanda (RDF).

« Il est encore trop tôt de vous parler d’un quelconque bilan mais ce que vous devez savoir est que les éléments qui ont fait incursion à Kibumba sont bel et bien connus et identifiés, il s’agit des RDF. Vis-à-vis de cette incursion, nous sommes tous membres de la structure appelée mécanisme conjoint de vérification élargie et ce mécanisme sera saisi incessamment pour parler du mobile qui a poussé à ce que ces éléments RDF puissent entrer sur le sol congolais. », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, cet officier de l’armée congolaise précise qu’ils ont enregistré des pillages des biens après cette incursion étrangère.

« Nous avons récupéré une arme des RDF que nous allons présenter incessament à la presse mais aussi nous avons enregistré des pillages d’après les informations que nous avons. Dans leur retranchement, il y’aurait eu pillage ».

Il faut noter que les militaires rwandais ont, durant quelques heures cet avant-midi, occupé 6 villages et sont arrivés jusqu’à 200 mètres de la Route Nationale N° 2. C’est après le renfort des FARDC que ces éléments ont rebroussé chemin, ajoute le porte-parole du secteur Sukola 2.

Fidèle Kitsa depuis Goma

À la une

Également sur Actu 30