• fardc 1 min

RDC : L’ouvrage « Le pouvoir de contrôle aux frontières » de Serge Kadima porté sur les fonts baptismaux

Le révérend pasteur et représentant légal de l’Église du Christ au Congo (ECC), André Bokundoa, a procédé, ce lundi 11 octobre 2021, à Kinshasa, au baptême du livre de Serge Kadima, intitulé : « Le pouvoir de contrôle aux frontières : Un enjeu stratégique pour la RD Congo ».

Pour Serge Kadima, son livre de 154 pages aborde de façon laconique des politiques de contrôle aux frontières et des frontières mises en œuvre par les autorités congolaises.

« Je considère le contrôle comme une exigence des politiques publiques,
qui prennent en compte la nécessité de protection des frontières, afin que ne pénètrent dans l’espace vital national que les réalités, les faits, les biens, les idées qui participent au développement de celui-ci. Ainsi que nous l’avons compris, le contrôle, à la fois personnel et collectif, se doit d’être enseigné aux enfants pour qu’une génération des Congolais émerge, douée de l’énergie de contrôle, et défendant l’authenticité de leur êtr
e », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « En effet, comme vous le savez, la République Démocratique du Congo est le deuxième pays au monde avec le plus grand nombre de frontières. Dans cette situation géostratégique, nous pouvons nous enrichir des échanges avec les autres, tout en préservant notre identité propre ».

Ce livre qui compte 154 pages, est divisé en 5 parties portant respectivement sur les espaces et les frontières de la RDC, l’outil de contrôle des produits aux frontières qu’est l’Office Congolais de Contrôle (OCC), les engagements de la RDC en matière de qualité et de contrôle, les enjeux de la mondialisation et les contrôles des biens aux frontières, ainsi que la gestion informatisée des opérations d’exportation, d’importation et de transit des biens.

Par ailleurs, pour sa part, le professeur Cyril Musila, dans son commentaire à l’occasion du baptême de cet ouvrage, a évoqué l’apport non négligeable qu’amene cette œuvre intellectuelle dans la politique de sécurisation des frontières nationales congolaises longues de plus de 10.000 Km (9 pays frontaliers), dont le plus grand est l’Angola avec plus de 2000 Km des frontières communes.

Il sied de signaler qu’ont pris, tour à tour, la parole à cette cérémonie de vermissage, le directeur général de la Direction Générale des douanes et acsises (DGDA), Ngongolo Kabila, le représentant du directeur général de l’Office Congolais de Contrôle (OCC). À cette occasion, la lecture de la préface du professeur Nyembo Shabani a été faite par Patrick Nkanga.

Plusieurs personnalités politico-administratives de la RDC ont pris part à cette cérémonie, entre autres, les députés nationaux Bertin Mobonzi, Aubin Minaku et Henri Mova, des cadres de l’administration de l’OCC, de la DGDA, ainsi que le corps scientifique de la RDC.

Emery Yakamua

À la une

Également sur Actu 30