• afriland banniere

Maniema – dépistage du VIH/SIDA : Le gouvernement provincial débloque un fonds pour l’achat des intrants

Au cours de la cérémonie de commémoration de la journée du 1er décembre dédiée à la lutte contre le VIH/SIDA à Kindu, le gouverneur intérimaire du Maniema a remis un montant de 6.000 dollars américains au chef de Division provinciale de la santé publique afin d’approvisionner en intrants nécessaires le laboratoire de dépistage du VIH/SIDA et autres pathologies de l’hôpital général de référence du chef-lieu de la province.


Cet appui du gouvernement provincial du Maniema dirigé par Afani Idrissa Mangala, est une réponse aux problèmes fondamentaux posés lors de la réunion semestrielle du Comité provincial multi-sectoriel de lutte contre le SIDA (CPMLS/Maniema).

Pour le chef de l’exécutif provincial, il est inadmissible que le Maniema soit classé deuxième province en République démocratique du Congo en terme de prévalence du VIH/SIDA sans que les autorités politiques s’y impliquent afin de renverser la tendance et sauver les vies humaines.

Le gouverneur Mangala a affirmé que, sous l’impulsion du chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo, le VIH/SIDA doit être éradiqué au Maniema d’ici 2030.

Pour le professeur docteur Léon-Cyprien Ngandu Wa Ngangu, secrétaire exécutif provincial du Programme national multi-sectoriel de lutte contre le VIH/SIDA, la lutte doit être pris comme une urgence, étant donné que la province du Maniema occupe la deuxième place au pays avec 4,1%, selon le rapport de sero-surveillance.

Tout en remerciant le gouverneur a.i du Maniema pour son implication à l’éradication de la pandémie du VIH/SIDA, le chef de Division provinciale de la santé publique, le docteur Eustache Bibala, a déploré la diminution des PVV qui consomment régulièrement les anti-rétroviraux jusqu’à atteindre 12.000 personnes.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30