• afriland banniere

Sesanga dénonce : « Nous n’avons pas la loi de finances dans ce pays, tout est fait dans la délinquance financière »

Dans son intervention, ce vendredi 03 décembre 2021, à l’Assemblée nationale à Kinshasa, Delly Sesanga a critiqué sévèrement le projet de budget 2022 de la République démocratique du Congo.


Pour le président du parti Envol, le pays ne dispose pas d’une loi de finances qu’il faut. Et cela, a-t-il dénoncé, est cautionné par le Parlement.

« Nous n’avons pas la loi de finances dans ce pays, tout est fait dans la délinquance financière. (…) Et que le Parlement fait semblant de faire la loi de finances que le gouvernement détricote de rien. Alors, dans ces conditions, le peuple congolais ne peut rien attendre d’un budget qui est voté dans ces conditions », a déclaré ce député national.

En outre, Delly Dessange a déploré le système de la pensée unique qui semble s’installer à la chambre basse du Parlement.

« Vous voyez bien que ce Parlement est devenu une religion où il n’y a pas de débats. On m’a retiré la parole sur le fait d’avoir dénoncé la délinquance des autres (…) dans le détournement des fonds publics par rapport aux affectations. Et ça c’est une gravité dans un pays qui se veut une démocratie », a dit Delly Sesanga.

Rappelons que la plénière de ce vendredi à la chambre basse du Parlement était consacrée, notamment à l’examen et l’adoption du rapport de la Commission Économique financière (ECOFIN) sur le projet de loi portant reddition des comptes 2020, mais également à l’examen et l’adoption du rapport sur le projet de loi de finances rectificative exercice 2021.

Joël Otshudi JOA

À la une

Également sur Actu 30