• fardc 1 min

Grand Kasaï : La malaria tue des femmes enceintes chaque année pour non-utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides (Enquête)

Dans la région du Grand Kasaï, en RD Congo, plusieurs femmes meurent du paludisme chaque année, renseigne une enquête comportementale liée au paludisme menée par le projet Breakthrough Action sous la supervision du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).

D’après cette enquête consultée par Actu30.cd ce jeudi, cette situation fait suite, notamment au relâchement du comportement social au sein des communautés de l’espace Grand Kasaï, facteur qui est à la base de plusieurs cas de maladies et décès dus au paludisme, dont en majorité les femmes enceintes.

Au Kasaï, indique la même source, les données ont montré que les femmes sont plus susceptibles d’être marginalisées dans les décisions concernant la consultation prénatale (CPN) par rapport à d’autres zones du pays.

D’autre part, d’après toujours cette enquête, l’on constate les faiblesses dans l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides dans la zone du Kasaï par les femmes enceintes, dont l’indicateur de la couverture universelle des ménages est significativement plus faible pour les ménages ruraux qu’urbains.

À cet effet, souligne cette enquête, les prestataires de santé pensent que les efforts doivent viser la promotion de la communication entre conjoints sur la fréquentation de la CPN afin d’apprendre aux couples à communiquer sur ce comportement.

À propos de l’utilisation des moustiquaires imprégnées, il est souhaitable d’augmenter l’accès de la femme enceinte à ce matériel ainsi que promouvoir son utilisation systématique tout au long de l’année en les disponibilisant à tous les membres de ménages.

De ce point vue, cette enquête recommande une approche globale de promotion de l’utilisation des moustiquaires qui doit tenir compte de variables conceptuelles en mettant l’accent sur l’approbation sociale de son utilisation et améliorer la compréhension des gestes à faire pour prolonger la durée de ces moustiquaires.

Dans la région du Kasaï, cette enquête a été menée dans les provinces du Kasaï Central, du Kasaï Oriental, du Sankuru et de Lomami. Les résultats ont été présentés au cours des assises tenues à Kananga du 18 au 19 janvier 2022.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30