• afriland banniere

Kananga : La mauvaise gestion des déchets ménagers à la base de plusieurs maladies endémiques (expert en santé publique)

Dans la ville de Kananga, au Kasaï Central, la gestion des déchets ménagers pose problème dans tous les quartiers et est à la base de plusieurs maladies d’origine hydrique.


D’après le constat de la Rédaction d’Actu30.cd vendredi 14 janvier 2022, généralement, les ordures sont entassées aux coins des rues et d’autres personnes sont déversées au beau milieu des avenues pour lutter contre le ravinement.

Dans d’autres endroits, certains caniveaux constituent aussi des lieux de dépôt des déchets de toute nature. Ce qui occasionne des ravins et érosions avec des eaux de ruissellement de la pluie qui manquent où passer.

Contacté par Actu30.cd, un expert en santé publique et environnement, révèle que ce comportement des habitants de la ville de Kananga a d’énormes conséquences sur l’environnement et sur l’hygiène. C’est notamment, selon lui, la prolifération des érosions et les maladies endémiques, entre autres, la fièvre typhoïde et la malaria.

« D’après plusieurs études réalisées, dans les structures de santé, il est mis en évidence que les principales maladies sont celles des mains sales et le paludisme (malaria) qui est l’une de principales causes de mortalité. Ces maladies sont dues en grande partie à l’insalubrité, consécutive à l’omniprésence des ordures dans la ville », a expliqué Pierre Kayembe.

À l’en croire, la province du Kasaï Central
devrait se doter d’un système de gestion des déchets pour lutter contre l’insalubrité et les maladies endémiques.

Pour lui, le gouvernement provincial devrait agir en amont, et pour cela il faut réfléchir sur les états généraux pour trouver des solutions idoines, par la mise en place d’un système de gestion des déchets.

Cet expert a proposé, en outre, l’éducation et la sensibilisation de la population sur les effets néfastes des déchets. Cela, a-t-il précisé, par la voie des radios, mais aussi l’installation sur les grandes artères de la ville de Kinshasa des dépôts – poubelles.

Il faut signaler que dans le chef-lieu de la province du Kasaï Central la gestion des déchets ménagers reste un grand casse-tête. Et les responsabilités sont partagées entre les autorités urbaines et les communautés.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30