• fardc 1 min

Kasaï : 5 morts dans un conflit coutumier à Mweka

De vives tensions ont été signalées depuis jeudi 20 janvier 2022 dans le village de Kilendjale, situé à 95 km du chef-lieu du territoire de Mweka, dans la province du Kasaï.
 

Au total, 5 personnes dont militaire ont été tuées au cours des affrontements entre un groupe de ressortissants de Budjungura et des militaires FARDC à Kilendjale. L’information est confirmée, ce lundi, par l’administrateur du territoire de Mweka, Franklin Pongo, à Actu30.cd.

« Certainement, il y a eu affrontements. À la fin, nous avons dénombré 5 morts jusque-là dont 4 adeptes de monsieur Kamanda et 1 militaire FARDC. À la base, Il y a un monsieur nommé Kamanda Kam’s du groupement Bambendi qui s’est autoproclamé chef du village Budjungura à Kilendjale. Ce monsieur prétendait être chef, mais légalement il n’était pas dans la procédure d’être chef. Ce fameux chef avait envoyé ses adeptes pour attaquer la famille du chef légalement établi, monsieur Antoine Biaka, plusieurs maisons ont été incendiées et d’importants dégâts matériels. En réaction, le chef Antoine Biaka est allé solliciter les militaires de Batwa-Kadimba pour venir intervenir pour lui. C’est alors qu’il y a eu affrontements entre les militaires et les adeptes de monsieur Kamanda », a-t-il fait savoir.

Suite à ces affrontements, ladite localité s’est vidée de sa population. Jusqu’à l’heure actuelle, aucune intervention n’est signalée sur le lieu d’événement (Kilendjale), confirme le commandant FARDC chef de mission CHANCE qui est surplace à Kakenge.

Janderson Nyembue depuis Tshikapa

À la une

Également sur Actu 30