• afriland banniere

Kasaï : Kamako au bord de la crise alimentaire suite à l’achat illicite des denrées par des sujets angolais

La cité de Kamako située dans le territoire de Mweka, en province du Kasaï, fait face depuis le jeudi 13 janvier, à une hausse vertigineuse des denrées alimentaires dont les produits agricoles.


Cette situation est causée par l’entrée en RDC (Kamako) des opérateurs économiques angolais, qui viennent s’approvisionner des produits agricoles à Kamako.

D’après la société civile basée à Kamako, l’Angola connaît une rareté des denrées alimentaires, principalement les produits agricoles. Ce trafic qui apparaît sporadique est facilité par les services techniques de l’État, dénonce la société civile.

Actuellement, la mesurette de maïs qui se vendait à 1300FC, se vend ce jour à 2000FC. Les carottes de manioc et l’huile végétale sont devenues rares.

« Nous traversons une crise alimentaire. Aujourd’hui, elle est exacerbée par la hausse des prix des denrées alimentaires. Les angolais sont aussi frappés par la crise alimentaire, maintenant ils viennent s’approvisionner en RDC. Leurs opérateurs économiques viennent acheter en grande quantité, les produits agricoles en complicité avec les services techniques de l’État », a déclaré Abbé Trudon Keshilemba, président de la société civile basée à Kamako, au micro d’Actu30.cd.

La société civile demande aux autorités de prendre des dispositions nécessaires pour protéger la population, en mettant surtout fin à l’achat des produits agricoles par les angolais par des voies illégales. Elle appelle l’Angola à respecter les lois de la RDC.

« Étant donné qu’en Angola, nos compatriotes sont torturés, nous n’accepterons pas que les angolais se rendent et fassent comme bon leur semble. Plus grave, ce trafic illégal est facilité par les congolais eux-mêmes », a poursuivi le président de la société civile.

Kamako est depuis près de deux mois envahi par les congolais refoulés d’Angola. Ces personnes sans abris éprouvent d’énormes difficultés pour vivre.

janderson Nyembue depuis Tshikapa

À la une

Également sur Actu 30