• fardc 1 min

Kasaï Oriental : À leur tour, les députés provinciaux de l’UDPS désavouent Kabund et réaffirment leur soutien au chef de l’État

Dans une déclaration faite ce samedi 22 janvier 2022, les députés provinciaux du Kasaï Oriental de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) désavouent, à leur tour, Jean-Marc Kabund-À-Kabund, président a.i du parti présidentiel. Ils disent aussi prendre acte de sa démission de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, ces élus apportent leur soutien « inconditionnel total » et « indéfectible attachement » chef de l’État qui, selon eux, est l’unique haute autorité de référence de l’UDPS et de l’Union sacrée.

« (…) Désavouons totalement tous les actes et déclarations de Jean-Marc Kabund, à qui nous demandons d’user de toute sagesse digne d’un président a.i de l’UDPS pour tirer toutes les conséquences politique et de droit qui en découlent ; prenons acte de la démission de Jean-Marc Kabund de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale, présentée par écrit au moyen de la nouvelle technologie d’information et de communication« , peut-on lire dans cette déclaration politique.

Et de poursuivre : « Demandons à la haute autorité de référence, aux députés nationaux et aux instances dirigeantes de l’UDPS de tirer toutes conséquences politiques et de droit au regard des actes et déclarations publiques de Jean Marc Kabund ; soutenons sans atermoiements les forces armées de la RDC en général, la Garde républicaine en particulier, la Police nationale congolaise et les services de sécurité afin d’accomplir harmonieusement leur mission régalienne ».

Pour clore, ces député de l’Union sacrée invitent le peuple Est-Kasaïen en général, les combattants et combattantes de l’UDPS et de l’Union sacrée en particulier, à la mobilisation et à la vigilance tout en restant saisis de ce dossier.

Merveille Mpandanjila

À la une

Également sur Actu 30