• afriland banniere

RDC – Ass. Nat : Si Kabund démissionne, il faut craindre un chambardement au niveau de tous les postes du bureau, murmurent des députés

Quelques personnalités membres de l’Union sacrée sont passées, ce vendredi 14 janvier 2022, à la résidence de Jean-Marc Kabund-À-Kabund, premier vice-président démissionnaire de l’Assemblée nationale et président a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), située à Kingabwa dans la commune de Limete à Kinshasa.


Parmis ces personnalités figure, entre autres, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi, cadre de l’UDPS. Rien n’a filtré de son entretien avec Kabund.

On a aussi noté la présence d’un échantillon des députés « révolutionnaires », 6 au total . Ils se considèrent révolutionnaires parce qu’ils font partie du groupe de députés qui ont milité pour le départ de l’ancienne présidente de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda.

L’un d’entre eux qui a requis l’anonymat, a laissé entendre qu’ils sont venus dire leur désaprobation à Kabund au sujet de sa démission

« Nous sommes venus lui dire que nous n’acceptons pas cette démission. Nous avons lutté ensemble et quel que soit le problème, c’est au sein de l’Union sacrée que cela doit se régler et non par démission », a dit notre source qui évoque une probable déclaration de soutien à Kabund de la part des députés « révolutionnaires » dans les prochaines heures.

Il souligne, cependant, que Jean-Marc Kabund leur a promis de réfléchir à leur proposition. D’un autre son de cloche, Kabund ne pourra pas revenir sur sa décision.

Un autre député de l’Union sacrée que nous avons contacté et qui a aussi voulu garder aussi l’anonymat, pense à un schéma plus compliqué.

Selon lui, Jean-Marc Kabund-À-Kabund a atteint le point de non retour. Il est possible qu’il dépose officiellement sa démission à la chambre basse du Parlement.

Une démission qui entrainera à coup sûr le renouvellement du bureau de la chambre basse du Parlement, dit-il.

Selon le même député, Kabund peut surprendre en démissionnant de ses fonctions de président a.i de l’UDPS, parti présidentiel.

Entre-temps, depuis la publication de son tweet en début d’après-midi, Jean-Marc Kabund a gardé silence. Il est resté dans le salon de sa maison situé au 1er niveau, où il a reçu les personnalités qui sont allées à sa rencontre.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30