• fardc 1 min

Beni : Un recruteur des enfants dans le groupe armé ADF condamné à la peine de mort

Le Tribunal militaire garnison de Beni, en province du Nord-Kivu, a rendu, vendredi 4 mars 2022, son verdict dans l’affaire qui opposait le ministère public à 4 membres de différents groupes armés.

Ces derniers sont Ndungo Kaisavira Roger, Kambale Saasita, Muhindo Musahiro Asanté et Kasereka Malabo Jonathan. Ils étaient tous poursuis par la justice pour « participation à un mouvement insurrectionnel ».

Roger Kaisavira Ndungo a été condamné par le Tribunal militaire à 8 ans de prison et au paiement de 25.0000 francs congolais. Il avait été arrêté pendant qu’il servait des féticheurs et cuisiniers au sein de la milice Simba, actif dans le secteur de Ruwenzori, en région de Beni.

Le Tribunal militaire a également condamné Kambale Saasita à 5 ans de prison. C’était un fournisseur des crédits de communication aux miliciens du groupe Mazembe qui opèrent dans le territoire de Lubero, en province du Nord-Kivu.

La peine de 15 ans de prison a été infligée à Muhindo Musahiro. Il a été présenté par le Tribunal militaire comme un élément ADF et était un cuisinier d’un commandant de cette rébellion appelé « Manu ». Il était également porteur d’une arme de guerre.

C’est Kasereka Malabo Jonathan qui a pris la très lourde peine ; celle de la peine de mort. Il a été reconnu coupable de recrutement des enfants dans le groupe armé ADF. Le Tribunal militaire affirme que 3 enfants ont été recrutés au sein de l’ADF grâce à sa facilitation.

Après leurs condamnations, ces 4 personnes été directement conduites à la prison centrale de Beni, où ils purgeront leurs peines.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30