• fardc 1 min

Maniema : La société civile déplore le conflit de leadership au sein de l’Union sacrée

La société civile forces vives déplore le conflit de leadership qui déchire les membres de l’Union Sacrée de la Nation entre et ceux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) dans la province du Maniema.

Son coordonnateur provincial, maître Stéphane Kamundala a, lors d’un entretien avec la presse locale jeudi dernier, indiqué que ce conflit de leadership surgit au moment où la province du Maniema attend voir son développement.

« On est embêté par les interventions de membres de l’UDPS. D’un côté, c’est tel qui parle pour dire que celui qui a la valeur légitime de représenter le parti dans la province, le lendemain, c’est quelqu’un d’autre qui parle. Il en est de même au sein de l’Union Sacrée. Aujourd’hui, c’est tel qui représente l’Union sacrée. Demain, c’est l’autre qui désavoue ou méconnait la présence de l’autre », a-t-il dit.

À l’en croire, il est temps de trouver une solution à l’interne sur des questions qui les divisent et d’épargner la population du Maniema, dont la situation socio-économique demeure un casse-tête.

Il révèle que la goutte d’eau qui a débordé le vase dans ce dossier, c’est notamment le dépôt, le 23 février, de la candidature du député Hubert Kindanda Kishabongo au poste de gouverneur du Maniema pour le compte de de l’Union sacrée.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30