• fardc 1 min

Maniema : Plus de 90 cas de violences sexuelles enregistrés en janvier et février à Kabambare

Au total, 91 cas de violences sexuelles ont été enregistrés en janvier et février 2022 dans le territoire de Kabambare, province du Maniema.

C’est ce qui ressort d’un rapport de l’ONG de défense des droits de l’homme dénommée « Au coeur de l’Afrique pour la paix » œuvrant dans le territoire de Kabambare, et rendu public le 1er mars 2022.

Selon le coordonnateur de cette ONG, Fulgence Ruseruka, il s’observe une montée des cas de violences sexuelles ces deux derniers mois par rapport à l’année passée.

« Nous lançons un appel à toutes les organisations nationales et internationales qui interviennent dans le cadre de violences sexuelles que le territoire de Kabambare est devenu l’épicentre des violences sexuelles. Il ne se passe plus un jour sans qu’une femme soit violée. Et ce dernier temps, nous avons constaté que ces deux mois (janvier et février 2022), il y a une augmentation des cas de violences sexuelles par rapport à l’année passée. C’est ainsi que nous alertons le gouvernement, les organisations nationales et internationales de prendre des dispositions pour qu’ils mettent fin à ce fléau qui risque d’emporter les valeurs humaines« , a-t-il lancé.

Toutefois, il a plaidé pour l’implication de toutes les organisations qui interviennent dans la lutte contre les violences sexuelles, de penser aux femmes de ce territoire du Maniema.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30