• afriland banniere

Ass Nat/Relance du débat sur des dispositions de la loi électorale : Une démarche irrégulière, affirme le député Iracan

Dans une interview accordée à Actu30.cd jeudi dernier au Palais du peuple à Kinshasa, le député national Gratien Iracan a soutenu la position du G13 qui a claqué la porte de l’Assemblée nationale suite au débat relancé sur certaines dispositions de la loi électorale, par le bureau Mboso.


Pour lui, la démarche entreprise par le bureau de la chambre basse du Parlement est irrégulière.

« Normalement, quand les initiateurs déposent une proposition de loi, il s’en suit un débat et après si la proposition est déclarée recevable, les travaux vont continuer en Commissions. Mais on ne comprend pas à quel vertu aujourd’hui on va revenir avec cette même proposition de loi pour pouvoir débattre sur quelques dispositions, ça n’existe pas« , a déclaré le député national Iracan.

Et de renchérir : « C’est donc une exception que moi je qualifie d’irrégulière parce-que ça ne devait pas exister et vous avez vu les initiateurs sont frustrés et on est obligé de parfois de déformer tout ce qu’ils ont donné comme initiatives.
Nous risquons de tomber dans les antivaleurs que nous sommes en train de décrier aujourd’hui ».

Sur les 18 dispositions de la loi électorale débattues durant la plénière d’hier à l’Assemblée nationale, seulement 5 ont été adoptées, notamment sur la suppression du seuil électoral et la publication des résultats des élections bureau de vote par bureau de vote.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30