• afriland banniere

RDC – Colloque/formation sur la décentralisation fiscale : La mise en place d’une « vraie » politique fiscale recommandée

Le colloque-formation sur la décentralisation fiscale en République démocratique du Congo a été clôturé, le samedi 23 juillet 2022, à Kinshasa.


Durant deux jours des travaux, des économistes, des magistrats aux côtés de professeurs d’universités, ont échangé sur plusieurs questions qui gangrènent ce secteur afin d’en proposer des solutions. À l’issue de ces assises, les participants ont recommandé notamment la mise en place d’une « vraie » politique fiscale au Congo-Kinshasa.

« (…) Nous recommandons vivement la mise en place d’une vraie politique fiscale », a déclaré maître Mavinga Ndangi Declerc, intervenant et co-organisateur de ce colloque-formation.

Présent pendant les deux jours des travaux, le professeur Godé Mpoy a déclaré que cette initiative a permis aux participants de comprendre comment fonctionne la fiscalité en Belgique et en RD Congo.

« Je suis très heureux de constater que pendant deux jours, nous nous sommes donnés à cet exercice scientifique, lequel exercice nous a permis de comprendre ensemble l’immensité et la complexité de la fiscalité », a-t-il déclaré

Et de poursuivre : « J’ose croire que nous sortirons de cette salle avec une précision nette sur la décentralisation fiscale. Tout simplement parce que nous sommes un État unitaire comme affirmé à l’article 1er de notre constitution. Et nous avons compris ensemble que ce que nous vivons au Congo, ce n’est pas le régionalisme fiscal parce que même si notre constitution établit un distinguo entre les provinces et les ETD (Entités territoriales décentralisées, ndlr), nous sommes dans la décentralisation qui a deux visages, à la fois territoriale pour les ETD mais fonctionnelle pour les provinces ».

Puis s’en est suivi, la remise des brevets aux participants à ce colloque-formation. Ces travaux ont été organisés par l’Université de Liège, par le biais de sa plateforme Afrique centrale, le tax Institute de l’Université de Liège, en partenariat avec le cabinet Mavinga Declerc & Partners. Ils ont été financées par l’Agence belge au développement (Enabel) dans le but de former les congolais sur différentes thématiques fiscales afin de booster l’économie de la RDC.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30