• afriland banniere

RDC : 52% des congolais estiment que l’état de siège ne conduira pas à l’éradication totale des groupes armés (Sondage GEC)

« État de siège : des Congolais toujours plus préoccupés par la situation sécuritaire ». C’est l’intitulé de la note thématique publiée ce jeudi 4 août par le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) et Ebuteli, son partenaire de recherche en RDC, en collaboration avec le Bureau d’études, de recherche et de consulting international (BERCI).


D’après ce document dont s’est procuré Actu30.cd, la majorité des congolais interrogés dans le cadre de ce sondage réalisé entre avril et mai 2022, estime que l’état de siège ne conduira pas à la fin de l’insécurité à l’Est du pays.

« La popularité de cette mesure n’a en tout cas de cesse de se dégrader depuis : seuls 44 % des personnes interrogées jugent désormais qu’il s’agit d’une bonne chose, alors qu’ils étaient 63 % à le penser en septembre 2021 (…) La même tendance est observée quant au sentiment sur ses chances de succès : une majorité de personnes interrogées (52 %) estime que l’état de siège ne conduira pas l’éradication totale des groupes armés (contre 34 % en septembre 2021) », rapporte la note thématique.

Toutefois, les sondés demeurent d’avis que la la sécurité doit demeurer la priorité de l’exécutif (26%), devant le social (21%), les infrastructures (15%) ou encore l’emploi (13%).

L’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, a été officiellement instauré par le chef de l’État Félix Tshisekedi au mois de mai 2021.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30