• afriland banniere

Kinshasa : Le processus électoral au centre d’un échange entre Adolphe Muzito et la CIME

Le parti politique Nouvel élan a échangé, ce mercredi, à Kinshasa, avec les confessions religieuses membres de la Commission d’intégrité et de la médiation électorale (CIME).


Son président, Adolphe Muzito, a, au cours de ces échanges, donné ses avis et considérations sur le processus électoral et la situation sécuritaire en République démocratique du Congo.

« Le plus important dans cette démarche, ce que les hommes d’église étant que clergés, ils se sont mis à leur place pour essayer d’écouter toutes les forces ou toutes les parties prenantes de manière à proposer une solution de paix, de manière à amener à ce que nous poussions parler les mêmes langages parce qu’au-delà de tout, il s’agit du Congo », a dit Blanchard Mongomba, secrétaire général de Nouvel élan, au terme de cette activité.

Les hommes d’église membres de la CIME ont, de leur côté, exprimé leur satisfaction d’avoir échangé avec l’ancien premier ministre autour des questions brillantes du pays.

« C’est le rôle de l’église de pouvoir s’acquérir des avis des hommes politiques en prévention de tout ce qui arrivé comme conflits dans notre pays”, a dit Dodo Kamba, président national de la CIME.

Et de poursuivre : « Jusqu’ici nous restons optimistes et croyants que personne n’arrivera à déchirer ce peuple. Nous sommes destinés à vivre ensemble jusqu’à ce que y aura la fin du temps ».

Il faut savoir que le processus électoral est en cours en République démocratique du Congo. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient de réceptionner le premier lot de kits d’identification et d’enrôlement des électeurs pour le test grandeur nature.

Madone Nitu

À la une

Également sur Actu 30