• afriland banniere

Prétendu soutien de la RDC aux FDLR : Félix Tshisekedi parle de « fausse excuse » du Rwanda

Dans une interview accordée à RFI et France 24 à New-York, aux USA, vendredi, Félix Tshisekedi a qualifié de « fausse excuse » les allégations de Kigali selon lesquelles le pouvoir de Kinshasa soutiendrait les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda, ndlr), pour déstabiliser le Rwanda.

Pour le président de la République, les FDLR constituent, à ce jour, une menace de sécurité pour la RDC que leur pays d’origine.

« Depuis que je suis à la tête de mon pays, nous avons rapatrié à deux reprises de centaines de combattants des FDLR. C’est quand-même une preuve de bonne foi. Et aujourd’hui, les FDLR, c’est quand-même une force résiduelle qui ne menace plus la sécurité du Rwanda. Les FDLR sont plus un problème pour nous les congolais que les rwandais. J’en vais pour preuve l’assassinat de l’ambassadeur de l’Italie en République démocratique du Congo au mois de janvier dernier, monsieur Luca Atanasio », a-t-il déclaré.

Pour le chef de l’État, le Rwanda doit cesser de trouver de prétexte derrière les FDLR pour justifier ses actions sur le sol congolais.

Notons que c’est depuis le début des années 2000 que les FDLR occupent la partie Est de la RDC. Ils sont devenus coupeurs de route en RD Congo.

Mechack Wabeno

À la une

Également sur Actu 30