• afriland banniere

USA : Tshisekedi, Macron et Kagame conviennent d’agir de concert pour obtenir le retrait rapide du M23 de Bunagana

Lors des échanges du mercredi 21 septembre 2022, à New-York, aux USA, entre Paul Kagame et Félix Tshisekedi, respectivement présidents du Rwanda et de la République démocratique du Congo, à l’initiative de leur homologue Français, Emmanuel Macron, des résolutions ont été prises pour mettre fin à l’insécurité qui sévit dans l’Est de la RDC depuis plusieurs années.


D’après le communiqué conjoint consulté par Actu30.cd, ces personnalités politiques ont décidé, notamment du retrait rapide du M23 de l’Est de la RD Congo.

« Afin de réunir les conditions d’un dialogue franc et constructif, nécessaire à la relance de la coopération entre les pays de la région et conformément au processus de Luanda, ils ont convenu d’agir de concert pour obtenir le plus vite le retrait du M23 de toutes les localités occupées et le retour des déplacés de guerre de ces localités à leurs domiciles, avec l’appui des Nations-Unies et de leurs partenaires de l’Union Africaine, de la Communauté de l’Afrique de l’Est et de la Conférence sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) », peut-on lire dans ce communiqué.

Selon la même source, Kagame, Macron et Tshisekedi ont convenu aussi « d’intensifier durablement leur coopération pour lutter contre l’impunité et mettre un terme à l’action des groupes armés dans la région des Grands Lacs ».

Ces efforts s’inscrivent dans le cadre des initiatives régionales de paix existantes, entre autres, le processus de Nairobi, indique ledit communiqué.

Il faut rappeler que dans son discours à la tribune des Nations-Unies, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a demandé à la communauté internationale de prendre ses responsabilités en ayant une analyse « claire et réelle de la situation ».

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30