• afriland banniere

Assainissement de la ville de Kinshasa : Jinna Banga appelle l’OVD à jumeler travaux de curage d’immondices et évacuation

C’est en marge des travaux d’évacuation d’immondices organisés le dimanche 20 novembre 2022 par la Fondation Jinma Banga que Me Jinna Banga a appelé l’office des voiries et drainage de jumelé travaux de curage d’immondices et évacuation pour permettre le passage des eaux usées et surtout celles de pluies car l’évacuation pose problème à ce jour.

Présidente d’une fondation qui porte son nom , Me Jinna Banga est une femme Motivée et engagée dans la problématique d’assainissement de la ville de Kinshasa.

« Ma motivation, c’est l’amour de la ville de Kinshasa. le gouverneur Gentiny Ngobila a encré en nous le patriotisme, aimer sa patrie et sa ville. La population doit savoir qu’après les travaux de curages des caniveaux, rivière et autres, cette entreprise (OVD) n’évacue jamais des immondices curées à temps, il faut attendre 2 à 3 semaines. Conséquence, toutes ces immondices rebouchent les caniveaux ou rendent la circulation difficile sur certaines artères. Et n’ayant pas connaissance de la répartition de responsabilité de la ville de Kinshasa, la population met tout ceci sur le dos de Ngobila, alors que ça ne relève pas de lui, chaque entité à des responsabilités bien établies. Nous, par le fait que nous aimons Kinshasa, nous nous sommes engagés et motivés dans le processus d’assainissement, nous sommes venus procéder à l’évacuation des immondices abandonnées ici par l’Office des voiries et drainages », a dit Me Jinna Banga.

Pour elle , la situation inquiète. « Cette manière de travailler inquiète beaucoup et ternie l’image de la ville alors que Kinshasa pour sa part, n’a plus des montagnes d’immondices. Nous ne devons pas continuer à subir ce qu’il ne relève pas de notre compétence, vous abandonnez des déchets en se disant que Ngobila va venir évacuer, non, ça doit cesser. Que l’OVD fasse son travail comme il se doit » ajoute- elle.

C’est à la suite de nombreuses dénonciations dans plusieurs médias incriminant l’hôtel de ville de Kinshasa que, maître Jinna Banga avait initié les travaux d’évacuation d’immondices avec le concours de la Raskin en tête son directeur technique Zéphyrin Eyoka.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30