• afriland banniere

Insécurité dans l’Est : plus de 15 morts dans des attaques ADF au Nord-Kivu et en Ituri

Des rebelles Ougandais de l’Alliance des forces démocratiques (ADF) ont attaqué, depuis dimanche dernier, plusieurs entités des province du Nord-Kivu et de l’Ituri, dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Dans la province de l’Ituri, la société civile du territoire de Mambasa note que 2 civils ont été tués, 2 autres blessés et plus de 20 personnes enlevées dans une attaque ADF au village Makala situé dans la localité d’Andisede 2 sur la Route nationale n°4.

Selon la coordonnatrice de la société civile à Mambasa, Marie-Noëlle Anatone, c’est dans la nuit du lundi à mardi dernier que ces rebelles ont attaqué ce village et mis le feu sur un véhicule de marque FUSO et 4 maisons de la population.

Joint, l’administrateur du territoire de Mambasa déplore l’arrivée tardive des alertes. Le commissaire supérieur principal Jean-Baptiste Muyapandi qui se dit désolé de cette nouvelle attaque des rebelles ADF, invite la population à la vigilance.

En province du Nord-Kivu, ce sont les entités d’Akwekwe, Moliso-Makwakwa et Kalalangwe situées dans le territoire de Beni qui ont été ciblées, rapporte Kinos Katuho, acteur de la société civile locale. À l’en croire, les rebelles se baladent dans la région comme dans un terrain « conquis ».

« 16 personnes ont été tuées du dimanche à ce mardi dont 5 personnes à Akwekwe, 2 autres à Moliso-Makakwa, et 9 personnes dans la matinée d’aujourd’hui. Le mardi, à Kalalangwe, entre les limites du Nord-Kivu et de l’Ituri », dit-il à Actu30.cd.

Il insiste sur la prise en compte par les autorités, des alertes de la population sur la présence des rebelles ADF dans cette partie du territoire de Beni. Il invite aussi l’armée à mener de « vraies » opérations contre ces rebelles qui endeuillent cette partie de la RD Congo.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30