• afriland banniere

Unité et paix au Kasaï Central : Les consultations provinciales de la jeunesse lancées

Les consultations provinciales de la jeunesse du Kasaï Central ont été lancées, le mardi 22 novembre 2022, à Kananga, sous le thème : « L’unité nationale pour la paix », par le gouverneur John Kabeya Shikayi.

Ces assises sont organisées par le ministère provincial de la Jeunesse en collaboration avec le Conseil provincial de la jeunesse. Les participants sont les représentants des agences du système des Nations-Unies, quelques autorités des Entités Territoriales Décentralisées (ETD) et des associations et structures d’encadrement des jeunes.

Dans son adresse, Peter Bakandowa, président du Conseil provincial de la jeunesse du Kasaï Central, a décrié la situation dans laquelle vivent les jeunes de sa province. Cette situation, a-t-il précisé, est caractérisée par le manque d’opportunités et emplois, la manipulation politicienne et la non prise en compte de leurs désidératas par le pouvoir public.

Il a, par ailleurs, accusé l’Assemblée provinciale de n’avoir pas alloué une ligne budgétaire dans le budget en cours pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes mais aussi assurer leurs droits, car n’ayant pas des moyens de participer activement au développement de la province.

Le ministre de la jeunesse, Richard Ilunga Mwipatayi, a, de son côté, laissé entendre que ces consultations de deux jours se tiennent conformément à l’article 69 de la constitution de la RDC qui érige « le chef de l’État en symbole de l’unité nationale et constituant également la préoccupation majeure de la jeunesse du Kasaï Central ».

Ainsi, il a rassuré ces jeunes qu’un cahier de charges sera élaboré au cours de ces assises, lequel sera transmis au chef de l’État, Félix Tshisekedi, lors des assises nationales le 30 novembre prochain.

Pour sa part, le gouverneur John Kabeya a rappelé aux jeunes les évènements de triste mémoire du phénomène Kamwina Nsapu ayant endeuillé l’espace Kasaï entre 2016 et 2018, auquel les jeunes s’étaient enrôlés, suite à leur instrumentalisation par des acteurs politiques.

À cette occasion, le chef de l’exécutif provincial du Kasaï Central a invité les jeunes de sa province à s’enrôler massivement dans l’armée afin sauvegarder l’intégrité nationale menacée par l’agression rwandaise via les rebelles du M23. Cela, a-t-il souligné, en vue de répondre à l’appel du chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30