• afriland banniere

Dr Mukwege sur les appels à sa candidature à la présidentielle : « J’ai entendu, je suis conscient du problème et je sais qu’ensemble nous pouvons résoudre les questions qui se posent en RDC »

Lors d’une conférence tenue, dimanche, à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-kivu, le docteur Denis Mukwege à appelé la jeunesse à plus de responsabilité et à une révolution démocratique pour empêcher la fraude électorale en 2023.

« La jeunesse ne doit plus être des spectateurs, notre jeunesse doit être capable de choisir des dirigeants qui tiennent compte de leurs inspirations, de leur situation, je pense que c’est possible. Vous aurez tous un bulletin de vote, c’est le pouvoir, c’est une responsabilité, il faut bien le saisir », a déclaré le Prix Nobel de la paix.

S’agissant des appels à sa candidature à la magistrature suprême, ce gynécologue congolais a affirmé être conscient de la situation.

« J’ai entendu, je suis conscient du problème, et je sais qu’ensemble nous pouvons résoudre les questions qui se posent en RDC. Mais si la base ne s’organise pas, nous allons revivre ce que nous avons connu en 2018. Et ça, moi, je n’accepte pas, il faut qu’il y ait une révolution démocratique où les jeunes vont choisir leur candidat, l’amener au pouvoir et lui imposer leurs inspirations. Si vous ne le faites pas, ne comptez pas sur moi », a laissé entendre le Dr Mukwege.

Pour rappel, des appels ont été lancés au Dr Denis Mukwege par plusieurs structures de la société civile, à postuler à la présidentielle de 2023.

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30